100% d'origine naturelle • sans silicones • sans sulfates • sans parabènes • sans hormones • non testé sur les animaux • sans effets secondaires notifiés
Réduit la chute des cheveux de 90% • Améliore la croissance des cheveux de 93%
Panier d'achat

La Grossesse - La Perte des Cheveux

LA PERTE DES CHEVEUX :  LA GROSSESSE

La maternité est une occasion joyeuse, mais les neuf mois précédant l'événement peuvent être difficiles. Il existe de nombreux effets secondaires de la grossesse: prise de poids, fringales, nuits blanches, pieds enflés, pour n'en nommer que quelques-uns.  Cet article abordera l'un des symptômes les moins agréables de la grossesse, la perte de cheveux.

La perte de cheveux pendant la grossesse est assez inhabituelle.  Normalement, il y a une augmentation du taux d'hormones œstrogènes pendant la grossesse, qui permet aux poils de rester dans une phase de croissance.  La plupart des femmes trouvent que leurs cheveux sont plus épais lorsqu'elles sont enceintes.  Plus de femmes subissent une perte de cheveux à l’accouchement, après leur grossesse ou pendant l'allaitement.

Déséquilibre hormonal

Cependant, en début de grossesse la perte de cheveux peut affecter certaines femmes.  Au cours du premier trimestre de la grossesse, le corps de la femme s'adapte à sa nouvelle condition.  L'équilibre des hormones change radicalement pour soutenir la croissance du bébé.  Le manque d'hormones peut déclencher une perte de cheveux chez la future maman.

Ainsi, au lieu de perdre en moyenne 100 cheveux par jour, la femme enceinte risque de perdre 300 cheveux par jour.  La perte de cheveux peut être assez dramatique, surtout si elle est liée à un déséquilibre persistant des hormones ou des vitamines essentielles.

natucain la grossesse perte de cheveux suhyeon-choi-NIZeg731LxM-unsplash

La perte de cheveux due aux  changements hormonaux peut prendre quelque   temps pour se manifester. La femme enceinte peut prendre de deux à quatre mois pour remarquer un éclaircissement. Cette condition ne dure généralement pas plus de six mois et n'entraîne pas de perte de cheveux permanente.

Il est important de noter que la perte de cheveux due aux changements hormonaux prend typiquement la forme d'un amincissement uniforme. Si vous remarquez des sections entières de cheveux manquants ou une calvitie plus dramatique, il peut y avoir d'autres problèmes de santé.  Vérifiez auprès de votre médecin si cela se produit.

Carence en fer

Un manque de fer peut également provoquer la chute des cheveux.  Une carence en fer survient lorsque la femme enceinte n’a pas assez de globules rouges pour acheminer de l’oxygène vers différents tissus du corps.  Il peut provoquer un éclaircissement des cheveux ainsi que d'autres symptômes, tels que la fatigue, des battements cardiaques irréguliers, un essoufflement à l'effort et des maux de tête.

Les femmes enceintes courent un risque accru de développer une anémie ferriprive, en particulier si leurs grossesses sont rapprochées, si elles sont multiples ou si elles ont de graves nausées matinales. Cette condition peut être diagnostiquée avec un test sanguin.

La bonne nouvelle ?  Ce n’est pas permanent !

Mais la bonne est nouvelle est que ces problèmes ne sont pas permanents.  En effet, les cheveux ont tendance à revenir à la normale d'eux-mêmes.  La plupart des femmes voient leurs cheveux retrouver leur plénitude normale dans les six à neuf mois.

Paradoxalement, la chute des cheveux est un signe de leur repousse. Au début, la chute des poils est abondante, et un amincissement général des poils du cuir chevelu se produit.  Mais après plusieurs mois, un pic est atteint et la chute des cheveux commence à diminuer, revenant progressivement à une croissance normale sur 6 à 9 mois dans la plupart des cas. Au fur et à mesure que les nouveaux cheveux remontent à travers le cuir chevelu et repoussent les cheveux morts, une fine frange de nouveaux cheveux est souvent évidente le long de la racine des cheveux du front.

Au fil du temps, la chute des cheveux diminue, le cuir chevelu s'épaissit et revient à la normale. Mais la récupération peut être incomplète dans certains cas.  Pour les symptômes sévères, il est recommandé aux patients de consulter leur médecin, qui prescrira un traitement.

Prendre soin de ses cheveux

Une fois que la perte de cheveux commence, la plupart des femmes auront une période de 6 à 9 mois avant que leurs cheveux ne repoussent et ne retrouvent leur état normal.  Pendant cette période, il est impératif de prendre soin de vos cheveux.  Manipulez vos cheveux doucement.  Évitez le peignage ou le brossage vigoureux et tout type de massage du cuir chevelu.  

natucain grossesse perte de cheveux pexels-anna-shvets-5069560

Se brosser les cheveux doucement peut être considéré comme un mini massage qui stimule votre cuir chevelu et favorise la circulation sanguine ainsi que la croissance des cheveux.  Lorsque vous vous brossez les cheveux quotidiennement, vous aidez à éliminer les poils lâches, permettant ainsi à une nouvelle pousse d'apparaître.

Lavez vos cheveux régulièrement pour maintenir un cuir chevelu sain et propre.  Utilisez uniquement des shampooings doux, car les formules plus dures peuvent dessécher et casser les cheveux, entraînant une perte de cheveux plus importante.

Laissez vos cheveux sécher naturellement pour éviter d'irriter votre cuir chevelu.  Les appareils chauffants, tels que les fers à friser ou à lisser, peuvent endommager ou casser la tige du cheveu.  Évitez les tresses serrées ou les queues de cheval qui peuvent tirer sur les cheveux à la racine et entraîner une perte excessive.  

Faites attention à ce que vous mangez

Il est essentiel que les femmes enceintes aient une alimentation saine, tant pour leur propre santé que pour celle de leur enfant.  Une alimentation saine se traduira par des cheveux plus sains.  Les aliments à privilégier pendant la grossesse, pour favoriser la bonne santé et une chevelure en abondance :

- des produits laitiers pour le calcium et les protéines

- des légumineuses, qui fournissent des fibres, des protéines, du fer, de l'acide folique et du calcium

- des poissons riches en graisses comme le saumon, essentiels pour les acides gras essentiels oméga-3

- des œufs, pour des protéines de haute qualité

- les légumes verts comme le brocoli, pour leurs bienfaits en fibres, calcium, fer, acide folique et potassium

- des viandes maigres, pour assurer un apport en protéines, fer, choline et autres vitamines B

- des fruits rouges, pour des glucides sains, de la vitamine C et des antioxydants

- des céréales complets, tels que l'avoine, le quinoa et le riz brun, qui regorgent de fibres et de vitamines

- des avocats, qui sont riches en acides gras monoinsaturés, en fibres, en potassium et cuivre

- l’huile de foie de poisson, riche en acides gras oméga-3 EPA et DHA, essentiels au développement du cerveau et des yeux du fœtus 

Les cheveux ont besoin d'hydratation

N'oubliez pas de rester hydraté.  Pendant la grossesse, le volume sanguin augmente d'environ 45%.  Le corps canalisera l'hydratation vers le bébé, ce qui peut provoquer une déshydratation chez la mère. 

L'eau représente près de 25% du poids d'une seule mèche de cheveux.  Boire au moins deux litres d'eau par jour améliorera la force de vos cheveux et augmentera leur croissance. 

A l’inverse, la déshydratation arrête immédiatement la croissance des cheveux.  Lorsqu'elles n'ont pas l'hydratation dont elles ont besoin, les pointes de vos cheveux se fendront ou deviendront cassantes. Cela rend la pousse des cheveux difficile.  Il est possible que ses cheveux cessent complètement de pousser si la femme enceinte ne boit pas suffisamment d’eau.

Des remèdes topiques

Vous pouvez également essayer des remèdes pour favoriser la croissance des cheveux, et pour aider les cheveux et le cuir chevelu à retrouver une santé normale.  Il existe des remèdes topiques, tels que des lotions, sprays et shampooings, spécifiques à la chute des cheveux.  Les remèdes naturels, basés sur la science végétale, sont préférés, étant plus facilement absorbés. 

Certains ingrédients, comme la racine de l’ortie, le ricin, le romarin, le bambou et les lentilles, sont connus pour leurs propriétés qui fortifient les cheveux à la racine.  Des shampooings, lotions et gélules contenant ses ingrédients naturels sont formulés pour traiter la perte de cheveux sous forme de cure, à utiliser pendant et/ou après la grossesse.

Ils sont également efficaces pour améliorer la croissance des cheveux et pour densifier les cheveux naturellement.  Quelques traitements fonctionnent spécifiquement sur les zones touchées par la chute des cheveux.  Ils agissent directement à la racine des poils avec une technologie qui stimule les terminaisons nerveuses des cheveux.  Certains remèdes topiques sont formulés pour fournir le follicule pileux en nutriments qui le renforcent et agissent ainsi sur la croissance des cheveux naturellement.

A vous de choisir la meilleure solution, mais nous vous recommandons une combinaison de brossages et de lavages réguliers, d'une alimentation saine et de traitements topiques qui devraient aider à réduire la chute des cheveux et encourager la repousse des cheveux.

 

Photos :  

suhyeon-choi-NIZeg731LxM-unsplash

pexels-anna-shvets-5069560